Les armoiries originales se composent de deux tournebroches croisés et de quatre aiguilles à larder cernées par les flammes de l'âtre, sur un écusson.

Pour la nouvelle confrérie, on créa une médaille en utilisant l'écusson original au centre que l'on cerna de fleurs de lys et de deux chaînes entre lesquelles sont écrits le nouveau nom de la Confrérie et les dates de fondation des confréries précédente et actuelle, soit 1248 et 1950.

La chaîne intérieure désigne les membres professionnels; la chaîne extérieure, les membres non professionnels, et le lien qui les unis.